Commentary on Political Economy

Monday, 3 May 2021

 

Covid-19: la piste d’une fuite de laboratoire ressurgit

RÉCIT - Des scientifiques demandent à la Chine de publier des données manquantes, afin d’éclaircir un faisceau d’indices troublants.

Mis à jour 
Des travailleurs à l’intérieur du laboratoire P4 à Wuhan, le 23 février 2017. JOHANNES EISELE/AFP

C’est une hypothèse qui avait été balayée d’un revers de la main au début de la pandémie: impensable que le virus ait pu s’échapper d’un laboratoire sécurisé de Wuhan. Mais si cette cathédrale de certitudes était construite sur des sables mouvants? La piste du pangolin a été abandonnée, et on ne dispose d’aucune preuve tangible concernant l’origine zoonotique en milieu naturel ou en élevage. Au point que le directeur de l’OMS lui-même, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, s’est refusé à écarter la piste de l’accident de laboratoire après la remise du rapport de la première mission d’enquête de l’organisation en Chine le 30 mars dernier. Bien que l’équipe ait conclu qu’une fuite en laboratoire était l’hypothèse «la moins probable», il a déclaré que «des donnés et des études supplémentaires étaient nécessaires pour arriver à des conclusions plus robustes, potentiellement avec des missions supplémentaires impliquant des experts spécialisés, que je suis prêt à déployer».

No comments:

Post a Comment