Tuesday, 18 May 2021

 

La marine française participe à des manœuvres inédites dans la zone indopacifique

RÉCIT - Ce déploiement conjoint avec les États-Unis, l’Australie et le Japon, vise à tempérer les ambitions chinoises.

Les exercices, auxquels ont participé deux batîments français, le porte-hélicoptères amphibie Tonnerre et la frégate Surcouf, se sont déroulés du 9 au 16 mai autour de l’île de Kyushu, au sud du Japon. US Marine Corps

Tokyo

Des militaires français en manœuvre sur l’île de Kyushu (sud du Japon): la scène est inédite. Du 9 au 16 mai, les bâtiments de la mission Jeanne d’Arc, le porte-hélicoptères amphibie Tonnerre et la frégate Surcouf, ont participé à l’exercice multinational ARC21. Aux côtés de camarades australiens, américains et japonais, les Français se sont adonnés à des manœuvres maritimes et terrestres communes testant leur interopérabilité. Objectif officiel: «renforcer la capacité des quatre nations à œuvrer ensemble au profit d’une zone indopacifique libre et ouverte», explique l’état-major des armées dans un communiqué officiel. «La France montre qu’elle peut projeter sa puissance à 10.000 kilomètres du territoire français. Et elle noue des partenariats avec des pays amis», se réjouit un acteur de l’opération.

No comments:

Post a Comment